Baptême

Le baptême, premier sacrement de l’initiation chrétienne, peut être reçu à tout âge. Les enfants en âge de scolarité qui n’ont pas été baptisés avant l’âge de 3 ans, qui souhaitent se préparer au baptême, sont invités à s’inscrire en catéchèse dans le groupe de leur âge. Après un cheminement de deux ans pour acquérir les bases de la foi chrétienne, ils pourront suivre en parallèle un parcours de préparation spécifique pour demander librement le Baptême.

Pardon-Réconciliation

« Laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2, Co 5,20)

La préparation au sacrement du Pardon est proposée aux enfants de 5P pour autant qu’ils aient participé avec leur groupe d’âge à deux années de catéchèse au minimum. Le sacrement du Pardon fait partie intégrante du chemin vers la première communion. Un temps fort en famille, « Fête du Pardon et de la Réconciliation », est prévu pendant le Carême avec une rencontre individuelle avec un prêtre. Avant la célébration de la première communion des enfants dès la 6P, un temps fort « Pardon » pendant le Carême leur permettra de redécouvrir ce sacrement. Les jeunes dès la 7P qui désirent faire un pas de plus dans leur relation à Dieu, sont également conviés au temps fort « Pardon ».

Eucharistie (Première communion)

Se préparer à recevoir le sacrement de l’Eucharistie est possible sous réserve d’avoir été baptisé et d’avoir suivi un parcours de catéchèse approprié.

Dès la 6P, les enfants qui suivent la catéchèse avec leur groupe et qui ont reçu leur premier Pardon, peuvent se préparer parallèlement en famille à vivre leur première communion.

Confirmation

Se préparer à recevoir le sacrement de la Confirmation est possible sous réserve d’avoir été baptisé et d’avoir suivi un parcours de catéchèse approprié.
Accompagnés par leur famille et leurs parrains-marraines, les jeunes qui participent à la vie de la communauté chrétienne et qui développent un attachement personnel au Christ et à l’Eglise, peuvent demander librement à se préparer à recevoir le sacrement de la Confirmation.

Cette démarche est libre et personnelle !

A cet effet, une lettre à l’intention du ministre de la Confirmation sera rédigée pour se présenter, relire son parcours, exprimer ses questions et ses doutes. Celle-ci, strictement confidentielle, doit surtout exprimer clairement le désir personnel de recevoir le sacrement de la Confirmation.